dimanche 29 avril 2012

"La science parfaite des notaires " en Mayenne (1682-1785)


     Le notariat dispose depuis de cent ans d'une véritable bible avec le JurisClasseur Notarial Formulaire et ses 38700 pages contenues actuellement dans 40 volumes. Au XVIIe siècle, les notaires royaux ou ceux des seigneurs (les tabellions) avaient déjà des ouvrages à leur disposition. C'est le cas de celui ci-après, publié à Paris en 1682,  qui avait 510 pages :


          L'exemplaire que nous avons eu entre les mains est intéressant pour le notariat de la ville de Mayenne car six pages sont annotées de mentions manuscrites indiquant des noms de personnes, propriétaires de l'ouvrage ou non, ainsi que quelques noms de lieux. Quant aux dates, elles s'échelonnent sur un siècle, d'octobre 1684 - soit deux ans après la sortie du livre - jusqu'en avril 1785.



          Nicolas BAGUELIN, notaire royal mentionne à deux reprises, que ce livre lui appartient.
          N.B : Un Nicolas BAGUELIN, notaire royal, décédé avant 1704, avait épousé Catherine ISLAND (ILANT, ILAND), le 31.1.1687, à Parigné-sur-Bray (Mayenne)(vue 34/111). L'époux est de cette paroisse et l'épouse, de Chatillon (actuellement Chatillon-sur Colmont) La profession de l'époux est mentionnée sur l'acte de mariage de sa veuve, Catherine ISLAND, le 27.12.1704, à Mayenne (Notre-Dame) (vue 64/97) où elle est dite du Grand Oysseau (actuel Oisseau), ainsi que sur l'acte de mariage de leur fils, Abroise BAGUELIN (de la paroisse Notre Dame, à Mayenne), avec Louise Françoise TRAHAY, fille d'Etienne TRAHAY, notaire, le 1.2.1724, à Colombiers-du-Plessis (Mayenne) (vue 28/33).
          Nicolas BAGUELIN et Catherine ISLAND avaient eu au moins une fille, Catherine BAGUELIN, décédée à 14 ans, le 13/8/1702, à Oisseau (vue 48/170). Son père était sans doute décédé à cette date car seules assistent à l'inhumation sa mère et sa grand-mère, Marguerite GELIN (qui signe GESLIN).


          Deux mentions également concernent de LA BECCANIERE, " notaire royal au mainne pour la résidence de la ville de Mayenne ", l'une d'elles précisant que Jean LE TOURNEUX, sieur de la Malliardière (Maillardière), demeure chez lui, " proche le grand carrefour ".
          N.B : On connait un Jean Baptiste de LA BECCANIERE, notaire à Mayenne (1754-1775) et arpenteur royal, époux de Marie Louise Suzanne LAUNAY, ainsi qu'un Jean LE TOURNEUX de la Maillardière qui fut reçu jurispriseur à Chailland (Mayenne) en 1787 (Archives de la Sarthe, Inventaire sommaire de la série B, article B 1086).








          6.10.1684 : St Agt (?)


          24.10.1702 : ferme de Postiver (Portiver ?) ; ferme de Langarde.

          15.5.1703

          25.6.1703

          1705

          1706

          26.1.1707 : quittance de ferme pour la ferme de Marestre
          François HAULQUITTEUX , cousin
          MARGOTTON (LERAY) (N.B : un Pierre MARGOTTON, décédé avant 1728, époux de Catherine BOURDONNE, est notaire royal de Parigné sur Braye).


          4.9.1707 : bourg d'Oysseau (Oisseau)

          1708

          9.6.1709
          POUZERNEY (ou ROUZERNEY ?) " desous montagne, demeurant en la ville de Mayenne ",
          Pierre PIQUET (PIQUOT ?), " demeurant paroisse Saint-Georges ",
          François GESLIN, " demeurant au bourg d'Oysseau ". N.B : époux de Marie BEUDIN ?
          POTTIER, " chez BAROCHAIST, en présence de son fils Daniel ".

          1761
          Georges BUCHET (?)

          27.4.1785 : Mayenne

          Sans indication de date :
      
          R. BAINIER
          François GUILMIN (N.B : un notaire de ce nom, marié avant 1778 à Marie YVAIN)
          Monsieur JUGE " gerie " (?) de ce duché
          Héritiers de Thomas HERNAULT
          Michelle MOUNIER
          Testament de François ANGOT
          Michel GAUDINIERE (N.B : un Michel Gaudinière, décédé avant 1724, époux de Marie Gaultier)
          Michel le meunier
          René BIGNON (N.B : celui marié à Mayenne (Saint Martin), le 26.5.1716 à Françoise BORDEAU ?)

         
           

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire